Myrtilles et autres fruits rouges : à consommer sans modération !

C’est la saison des fruits rouges : myrtilles, framboises, fraises, cassis, groseilles, mûres… Mais parmi les fruits rouges, on trouve aussi la canneberge, le sureau.

Ces petits fruits ou baies possèdent des substances particulièrement bénéfiques pour l’organisme, notamment une grande quantité d’antioxydants et je vous conseille vivement de les intégrer quotidiennement à votre alimentation. Tout particulièrement la myrtille, surtout en cette saison !

  1. Petit rappel sur les antioxydants et les aliments qui en contiennent le plus

Les antioxydants, dont j’ai déjà eu l’occasion de parler, sont des substances synthétisées par les plantes pour se protéger contre les agressions extérieures. En effet, une plante ne peut ni fuir ni combattre ; elle dispose donc de molécules qui vont la protéger contre le soleil, les prédateurs…

Chez l’homme, les antioxydants vont permettre de neutraliser les radicaux libres, molécules que nous synthétisons en permanence dans notre corps, même en respirant.

Les personnes particulièrement exposées au stress oxydatif et donc aux radicaux libres sont :

– les consommateurs d’alcool

– les fumeurs

– les sportifs qui ont une activité physique intense

– celles qui s’exposent au soleil de façon prolongée

– celles qui vivent dans un environnement pollué.

Or, les risques pour la santé d’une quantité trop importante de radicaux libres sont un vieillissement accéléré, un plus grand risque de maladies cardiovasculaires, de maladies neuro-dégénératives, de cancer.

Dans des conditions de vie idéales (alimentation non transformée, aucune pollution, pas de stress…), la capacité anti-oxydante du corps est suffisante. Mais au regard de notre mode de vie, qui engendre un stress oxydatif qui peut être important, il est indispensable d’augmenter nos capacités anti-oxydantes. Or, l’alimentation est ici d’un grand secours.

Les substances anti-oxydantes reconnues sont les vitamines C et E, les caroténoïdes, les polyphénols, le sélénium, le zinc.

L’intérêt des petits fruits rouges est leur richesse en vitamine C et surtout en polyphénols, et plus particulièrement les anthocyanidines (c’est cette molécule qui leur donne leur couleur rouge ou violette), de la famille des flavonoïdes.

Maintenant que nous avons compris l’intérêt de consommer des « petits fruits rouges », je vous propose de faire un zoom sur la myrtille, que l’on trouve facilement en ce moment.

2. Zoom sur la myrtille

La myrtille est une baie qui possède des vertus particulièrement intéressantes pour la santé :

– très riche en polyphénols, elle aurait un effet bénéfique sur les vaisseaux sanguins et la pression artérielle ; elle est donc protectrice contre les maladies cardiovasculaires ;

– elle aurait pour effet de diminuer l’absorption des graisses ;

– elle serait intéressante pour l’apprentissage et la mémoire et permettrait donc de lutter contre le déclin mental ;

– elle aurait un effet anti-cancer grâce à sa richesse en polyphénols ;

– elle protégerait les cellules musculaires après un effort physique intense, toujours grâce à sa teneur en polyphénols.

Alors, n’hésitez pas à introduire la myrtille dans votre alimentation quotidienne, à raison d’une petite poignée chaque jour.

Il est possible de la mélanger à d’autres fruits, à des oléagineux, à des compotes, ou dans un yaourt de soja…

En ce moment, on la trouve fraîche et en hiver, vous pouvez l’acheter congelée (elle conserve ainsi la plupart de ses propriétés) et continuer d’en consommer une poignée quotidiennement.